Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la-Pensée-libre
  • Le blog de la-Pensée-libre
  • : Philo-socio-anthropo-histoire. Revue en ligne éditée par une partie de l'ancienne rédaction de "La Pensée" exclue en 2004, élargie à d’autres collaborateurs et consacrée au renouvellement de la pensée critique de la globalisation, du politique, de l’économique, du social et du culturel.
  • Contact

Profil

  • la-pensée-libre
  • Philo-socio-anthropo-histoire.
Revue en ligne éditée par une partie de l'ancienne rédaction de La Pensée exclue en 2004, élargie à d’autres collaborateurs et consacrée au renouvellement de la pensée critique de la globalisation, du politiq
  • Philo-socio-anthropo-histoire. Revue en ligne éditée par une partie de l'ancienne rédaction de La Pensée exclue en 2004, élargie à d’autres collaborateurs et consacrée au renouvellement de la pensée critique de la globalisation, du politiq

Recherche

Liens

/ / /

 

Mon grand ami, mon frère Bruno Maranhao vient de disparaître! C'est un véritable choc! Nous le savions très malade et depuis quelques années, mais sa fille Alexandra nous avait laissé de l'espoir, car c'était un lutteur! Bruno était un personnage historique du Brésil de notre temps. Il était l'héritier d'une grande famille aristocratique brésilienne dont un des ancêtres avait conquis l'état du Pernanbouc et chassé les Français de St Louis du Maranhao pour le compte du roi du Portugal qui le fit Chevalier de Albuquerque Comte de Maranhao! Les Maranaho ont donné leur nom à un état du Brésil. Le passé prestigieux de cette grande famille du Nordeste ne prédestinait pas Bruno à devenir un dirigeant du Parti communiste brésilien puis a le quitter pour créer le Parti communiste brésilien révolutionnaire (PCBR) avec Mario Alves et Apolonio de Cravalho, à l'époque de la dictature militaire et de faire le choix de la lutte armée avec d'autres, comme Carlos Malighela ! Bruno avait échappé avec Suzanna, son épouse, aux recherches de toutes les polices du pays pour ensuite connaître l'exil en France, tout en poursuivant le combat au Brésil où il revenait fréquemment et clandestinement.

 

Il avait été aux cotés de Lula dont il était l'ami proche et un des fondateurs du Parti des travailleurs (PT) tout comme d'ailleurs Suzanna, le PCBR devenant une tendance reconnue du PT sous le nom de "Brésil socialiste"! Il fut ensuite  l'initiateur et le porte-parole du Mouvement de libération sans terre (MLST), lui le petit-fils  de grands propriétaires terriens ! Bruno était un organisateur. Il fut à l'initiative de la marche continentale avec mon ami Fernando Soto Rojas de la Ligue Socialiste du Vénézuéla et moi-même contre le Mur de la Honte construit par les Américains tout au long de la frontière mexicano-étasunienne ! il était membre du Conseil scientifique de La Pensée libre! Il était un compagnon extraordinaire, d'une fidélité et d'une sincérité sans pareil! A Recife, à Brasilia, à Porto Alegre ou à Sao Paulo comme à Caracas, Genève et Paris nous avons passé ensemble d'inoubliables moments! Ils restent gravés dans notre mémoire! Avec Tamara Kunanayakam nous l'aimions beaucoup, tout comme Suzanna et leurs enfants, Mario et Alexandra. Nous étions devenus d'une certaine manière une famille, ce qui était pour nous un grand bonheur! Notre peine est immense!

 

Jean-Pierre Page

 

 

 


 

Très chère Suzanna, chers Mario et Alexandra,

Virginia Fontes vient de nous informer de la disparition cruelle de Bruno; Alexandra nous avait donné des nouvelles voici quelques temps et nous gardions l'espoir car dans la vie comme dans la maladie Bruno était un infatigable lutteur. Tamara et moi même sommes effondrés et inconsolables. Nous sommes à Colombo au Sri Lanka mais croyez nous, si nous étions à Paris nous aurions pris le premier avion pour être à vos côtés!
Nous n'oublierons jamais Bruno, tout comme toi très chère Suzanna, vous le savez vous étiez et vous resterez toujours notre famille do Brazil!
J'ai une foule de souvenirs qui me reviennent en mémoire, les moments de lutte fraternelle et commune, les moments de joie que vous nous avez tous les quatre  partagés!
Je me souviens de notre première rencontre à l'Institut Mario Alves à Sao Paulo, puis du Forum social de Belem ou de notre marche contre le Mur de la Honte dans les rues de Porto Alegre, les rencontres avec les militants du MLST à Recife et à Brasilia. Les réunions à Caracas avec Fernando Soto et Delcy Rodriguez, votre présence au 150 ème anniversaire du Manifeste du Parti communiste à Paris.  Et puis de son 60 ème anniversaire que nous avions passé ensemble à Campos de Jordao, le mariage d'Alexandra, la visite dans la maison des Bocha à Olinda, les merveilleux moments passés ensemble avec Tamara à Brasilia, à Paris, à Genève et avec toi Suzanna à La Havane.
Quelle vie extraordinaire fut la sienne! Comment oublier sa générosité, sa simplicité, sa bonne humeur, sa passion, ses engagements pour la justice et le socialisme. Bruno va demeurer dans le souvenir des hommes comme celle d'un homme d'exception, celle d'un lutteur infatigable, y compris dans la maladie!
Dans ces moments pénibles nous nous sentons très proches de vous trois et des petits enfants, de la maman de Bruno cette grande et belle dame pour laquelle je ressens une grande affection, des amis et militants du PT, du PCBR, du MLST parmi lesquels nous comptons tant d'amis. Nous voulons partager votre tristesse à tous et toutes.
Nous nous retrouverons pour évoquer ensemble la mémoire de Bruno et poursuivre tous ses combats.
Nous vous embrassons avec amour, un fuerte abrazo,
Jean-Pierre et Tamara

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by